Acquisition de la TMB par le groupe Kenyan KCB : Patient Sayiba s’interroge sur l’avenir de la vie économique de la RDC

Au lendemain de l’acquisition de la Trust Merchant Bank (TMB) par le groupe bancaire kenyan Kenya Commercial Bank (KCB), l’ancien Directeur général de l’Office de Gestion du Fret Multimodal (OGEFREM), Patient Sayiba Tambwe s’est interrogé sur l’avenir de la vie économique et politique de la République Démocratique du Congo.

En effet, le groupe kenyan bénéficiera des actifs équivalant à 1,5 milliards de dollars de la Trust Merchant Bank- TMB, son réseau national de 110 agents et guichets à travers le pays et surtout un service clientèle couvrant le retail Banking, les Petites et Moyennes Entreprises, les grandes sociétés etc.

Ainsi, le Kenya affirme sans ambages son soft power dans la région, estime Patient Sayiba, qui rappelle qu’en rachetant il y’a près de deux ans la BCDC, aujourd’hui la TMB, le Kenya dispose désormais d’un levier très important pour influencer la vie économique et donc politique en RDC.

« À ce rythme, est-il encore possible de voir émerger au Congo des vrais capitaines d’industries de la trempe de Dokolo, Bemba, Ngezayo, Moleka, Miko, Badjoko, etc. de l’époque du Maréchal ? », s’interroge-t-il en sensibilisant ses compatriotes à l’éveil de la conscience collective car, espère-t-il, « C’est encore possible ».

Présent en Tanzanie, au Soudan du Sud, en Ouganda, au Burundi, au Rwanda et en Ethiopie, KCB s’offre, avec l’acquisition de 85% des actions de la TMB, un marché de plus de 100 millions d’habitants et riche en minéraux.

L’expérience de la Trust Merchant Bank permettra au groupe Kenya Commercial Bank d’atteindre de plus hauts sommets et lui donnera peut-être les capacités nécessaires pour bousculer EquityBCDC, un autre groupe Kenyan qui a acquis, il y a deux ans, 66,5% de participation dans la Banque Commerciale du Congo (BCDC) contre 93,5 millions USD.

Pour l’heure, le groupe KCB a vu ses actifs augmenter de 15,4% pour atteindre 9,91 milliards USD et ses dépôts des clients augmenter de 9,1% pour atteindre 7, 34 milliards USD grâce notamment à l’acquisition, le 25 août 2021, de 62% des parts de la Banque Populaire du Rwanda (BPR), la deuxième plus grande banque du pays.


tele50/ Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*