Affaire meurtre de l’AG de Vijana : Dolly Makambo condamné à 10 ans de servitude pénale principale

Dolly Makambo a été reconnu coupable d’incitation à commettre un acte contraire au devoir et à la discipline. Ainsi l’affaire du meurtre de l’administrateur gestionnaire du centre hospitalier Vijana est close au premier degré. La Haute Cour militaire a condamné ce jeudi 21 novembre le ministre provincial de l’intérieur Dolly Makambo à 10 ans de servitude pénale principale dans l’affaire du meurtre de l’administrateur gestionnaire du Centre de Santé Vijana.

M. Makambo et ses coaccusés ont été immédiatement conduits à la prison militaire de Ndolo où ils vont purger leurs peines.

Outre Dolly Makambo, ses coaccusés Bakachuraki Semeyi, écope aussi de 10 ans de servitude pénale principale pour incitation à commettre un acte contraire au devoir et à la discipline.

Serge Kamanda, chauffeur du ministre provincial de l’Intérieur écope également de 10 ans de servitude pénale pour arrestation arbitraire, torture et participation au meurtre.

Quant à Jacques Akilimani, la Cour le condamne à 2 ans pour arrestation arbitraire.

Gaëtan Ekawa, le policier fugitif, a été reconnu coupable du meurtre, d’arrestation arbitraire et de torture. Il a été condamné à perpétuité et dégradé.

Pour rappel, Belvis Nkuku Ilo, administrateur gestionnaire du centre hospitalier Vijana a trouvé la mort lors d’une altercation qu’il a eu avec un groupe de collaborateurs du ministre Dolly Makamboi sur le site Vijana à Lingwala dans la ville de Kinshasa, le 30 octobre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*