Agression de la RDC par le Rwanda : le député national Ngoyi Kasanji appelle à la cohésion nationale

La énième agression de la RDC par le Rwanda sous couvert du M23 a mis à nu la logique d’une guerre asymétrique dont est injustement victime le pays de Lumumba. À bout de souffle, après avoir essayé toutes les méthodes sans parvenir à un résultat probant, la RDC pourrait s’appuyer sur l’antidote de l’ancien gouverneur du Kasaï-Oriental, Alphonse Ngoyi Kasanji.

Le député national élu de Mbuji-mayi plaide pour une dynamique interne si l’on veut combattre l’ennemi : « L’heure est elle à la recherche de la cohésion nationale afin de bouter dehors l’agresseur connu et ses parrains qui sont les puissances occidentales », a souligné Alphonse Ngoyi Kasanji.

Selon lui, l’ennemi nous aveugle bêtement en plus de nous faire opposer les uns aux autres pour des questions et sujets anodins. Kasanji nous invite à nous inspirer du cas de l’armée de Napoléon qui fut vaincue à cause de la dynamique interne dont le peuple avait fait preuve.

Point n’est besoin de « se diviser pour nos intérêts politiques au moment où nos compatriotes meurent chaque jour au grand nord et à l’Est de la mère patrie », a-t-il laissé entendre.

La partie orientale de la République démocratique du Congo est en explosion. Les groupes armés, dont les plus célèbres et actifs CODECO, ADF et le M23 continuent à régner en maître dans cette partie du pays où l’autorité de l’État est mise à mal.

 


Objectif Infos / Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*