Bunyakiri: un chef raia mutomboki est retourné dans la forêt après s’être rendu aux FARDC

C’est la désolation dans le chef des acteurs de la Société Civile dans le territoire de Kalehe au Nord de la province du Sud-Kivu. En cause : le chef raia Mutomboki monsieur Butachibera est retourné dans la forêt après avoir passé quelques jours entre les mains des Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

«Dans la nuit du 03 au 04 Octobre 2019, le Seigneur de guerre Butachibera venait de retourner dans la forêt pour continuer avec son Mouvement et imposer encore ses lois aux Paisibles citoyens dans plusieurs Villages » alerte Delphin Birimbi, Président du Cadre Territorial de Concertation de la Société Civile de Kalehe.

Il est retourné en forêt avec 7 de ses éléments.

Le 30 septembre dernier, celui-ci s’était rendu avec un autre chef raia Mutomboki Shukuru dans le centre de Bulambika, groupement Kalima dans la chefferie de Buhavu.

Selon Delphin Birimbi, bien que le processus d’intégration des éléments des groupes armés n’existe plus au sein de la FARDC, le Gouvernement Congolais et ses partenaires de mise en œuvre doivent fiabiliser le processus de démobilisation pour encadrer les éléments sortis dans les groupes armés aux Centres d’encadrement mais aussi la sécurité des dits centres.

«Si non cette légèreté ne peux jamais finir l’insécurité dans le Territoire où nous avons plusieurs Groupes armés  locaux et étrangers comme le CNRD/FDLR» se désole Delphin Birimbi, Président du Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile de Kalehe et Coordinateur de l’organisation Ensemble pour la Promotion de Droits Humains (EPDH asbl)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*