Covid-19 : le ministère de la Santé renforce les contrôles aux frontières après la détection de 20 Indiens atteints à Kinshasa

Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani a annoncé, ce vendredi 7 mai 2021 devant la presse, le renforcement des mesures de contrôle aux frontières pour empêcher l’entrée des nouveaux cas de Covid-19 sur le sol de la République Démocratique du Congo.

Le ministre Mbungani a planché sur cette question après la détection par l’équipe de riposte de 25 cas positifs dont 20 Indiens dans un immeuble situé dans la commune de la Gombe.

« Nos équipes ont été alertées d’une suspicion des cas Covid-19 dans un immeuble situé dans la commune de la Gombe. Dépêchée sur le lieu, une équipe de la riposte contre la Covid-19 a effectué des investigations et prélèvements auprès de 146 personnes. Les résultats des analyses effectuées à l’INRB ont confirmé 25 personnes positives à la Covid-19 parmi lesquelles 20 de nationalité indienne et 5 Congolais », a déclaré le ministre de la Santé.

A lui de préciser que la surveillance aux frontières concernera principalement les passagers venant des pays à haut risque.

« Le renforcement de la surveillance au niveau des frontières pour les passagers venant des pays à haut risque par vol direct ou en transit (…) La réalisation de deux tests obligatoires à l’arrivée et à l’intervalle d’une semaine à tout passager en provenance des pays à haut risque », a signifié le docteur Jean-Jacques Mbungani.

Par ailleurs, le ministre a précisé que l’immeuble où ces cas ont été détectés a été décontaminé et le processus de mise en quarantaine déclenché.


Actu 30 /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*