Des « combattants » congolais de Bruxelles dans le collimateur de la justice belge

Des « combattants » congolais de Bruxelles, hostiles à Félix Tshisekedi et Joseph Kabila, sont désormais dans le collimateur de la justice belge.

A en croire l’ambassadeur congolais à Bruxelles, ces compatriotes ont arraché puis déchiré, le 5 octobre dernier, les drapeaux plantés devant l’ambassade, et les ont remplacés par d’autres, insultant, par des chants, les autorités du pays. En même temps, ils appelaient à la haine tribale contre un pays voisin de la RDC.

L’ambassadeur annonce que quelques-uns d’entre eux sont bien identifiés, et d’autres bientôt dénichés pour répondre de leurs actes devant la justice. En plus, « ils ont pris soin de relayer leurs forfaits sur les réseaux sociaux. Des avocats sont déjà saisis à cet effet. Une plainte a donc été déposée avec constitution de partie civile à l’encontre des individus identifiés et ceux qui devront l’être.

Pour l’ambassadeur congolais, « il s’agit d’actes pénalement répréhensibles tant au regard du droit belge que du droit congolais ».


MEDIA CONGO PRESS/ Provinces26rdc

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*