FIN DU SEJOUR KINOIS A Lubumbashi sans six joueurs!

Le TPM est rentré à Lubumbashi, ce jeudi 6 Septembre soir, avec dans son escarcelle 4 précieux points sur les six possibles. Pendant la trêve internationale qui dure jusqu’au mardi 10 Septembre, c’est sans quelques éléments majeurs de leur effectif que les Corbeaux ont regagné leur fief.

Ce sont six joueurs : Sylvain GBOHOUO, Kévin MONDEKO, Glody LIKONZA, Chico USHINDI, Jackson MULEKA et Isaac TSHIBANGU qui n’ont pas pris place à bord de l’avion qui a ramené les Corbeaux.  Le gardien ivoirien a quitté la capitale mercredi soir pour Paris où la Côte d’Ivoire affronte le Bénin en amical jeudi soir. Les quatre Congolais sont restés à Kinshasa. Le match amical face au Congo Brazzaville étant annulé, ils devront se rendre en Angola pour un stage de préparation en marge du match aller des éliminatoires du CHAN à Bangui, devant  la République Centrafricaine le 20 Septembre prochain.

Après le jeudi consacré au repos et au voyage, les Corbeaux reprendront du service ce vendredi après-midi au CEF de Futuka.

La difficile victoire sur le RCK a montré les progrès à faire

Pour Pamphile MIHAYO, la rencontre gagnée face à RCK a donné d’autres indications à son staff. « On a bien entamé la rencontre, la suite ce sont ces occasions manquées qui nous ont fait douter. C’est assez logiquement qu’on a été en difficulté surtout en deuxième période. Même si le plus important a été atteint, à savoir les trois points, on doit encore beaucoup travailler. Il ne faut pas non plus oublier que toutes les équipes haussent leur niveau lorsqu’ils affrontent le TPM. Alors, à nous d’être bien dans le jeu, de conclure nos actions et surtout de ne pas donner trop d’opportunités à nos adversaires. Le championnat est très dur, à nous d’être présents et de lutter jusqu’au bout. »

Pour le capitaine du jour, Djos ISSAMA, dispensé du stage angolais, le temps de régler un dossier familial, le RCK est à prendre très au sérieux au cours de ce championnat, même si son équipe a vendangé beaucoup d’occasions qui pouvaient permettre aux Corbeaux de plier le match en première période. « On a bien démarré  avec de belles intentions. La suite n’était pas bonne, il est aussi important que ça nous arrive dans un match comme celui-là pour nous permettre de rectifier le tir. Reconnaissons que c’était devant une belle équipe de RCK. Je ne pense pas qu’il y ait eu un excès de confiance, l’adversaire avait des arguments dans le jeu pendant que mes coéquipiers et moi péchions dans la finition. Il faut corriger toutes ces erreurs pour ne pas tomber dans le piège que nos rivaux nous tendent à chaque match… »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*