Football : le Cameroun exclut toute reprise d’activités en pleine pandémie

Seidou Mbombo Njoya est formel. Pas de reprise d’activités footballistiques pendant que le pays fait face au nouveau coronavirus. Pour le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), la santé des quelque 26 millions de Camerounais passe avant le football.

« Quand le gouvernement va estimer qu’il est temps de relancer les activités, on prendre les décisions qui s’imposent. C’est encore trop prématuré pour pouvoir se positionner. Le football est secondaire, la santé publique avant toute chose », a indiqué Seidou Mbombo Njoya lundi.

Cette sortie du président de la FECAFOOT est une réponse à la Confédération africaine de football (CAF). Elle qui, tenant à la clôture des événements sportifs sur le continent, demandait il y a quelques semaines aux fédérations africaines de lui faire parvenir les rapports de leurs situations respectives.

« Nous avons donné à la CAF, toutes les informations dont elle avait besoin. Nous avons aussi présenté à la CAF et à la FIFA, les scenarii pour la clôture de notre saison actuellement suspendue à cause la pandémie du Coronavirus. Il est vrai que nous réfléchirons sur les moyens de reprise du championnat mais, nous sommes soumis à une mesure qui nous empêche d’organiser un match de football », a poursuivi Seidou Mbombo Njoya.

Si le pays n’a pas décrété le confinement, des rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits au Cameroun. « L’une des mesures barrières prises par le gouvernement contre la pandémie, interdit des rassemblements de plus de 50 personnes. Il est impossible pour nous d’organiser un match avec moins de 50 personnes. Nous n’en voulons pas, encore moins le huis clos », a souligné le patron de la FECAFOOT.

Avec 2 104 cas, le Cameroun est le pays le plus touché d’Afrique centrale. Près de 953 ont déjà recouvré la santé tandis que l’on déplore 94 décès du fait du covid-19.

Africanews /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*