Internet : une coupure du câble WACS à la base de la panne géante d’internet en RDC

Depuis ce matin 8 heures, une coupure quasi générale de la connexion internet avait été constatée en RDC, particulièrement à Kinshasa et dans la partie Ouest du pays suite à la coupure au niveau de Londres du système de câble ouest-africain (WACS, West Africa Cable System).

« La coupure du câble WACS au niveau de Londres est la raison de la panne géante d’internet qui frappe ce jeudi 16 janvier plusieurs pays de l’Afrique subsaharienne situés sur la côte ouest », a annoncé un communiqué de l’Autorité de Régulation de Poste et de Télécommunication du Congo (ARPTC); sans donner des précisions sur la durée de réparation du câble endommagé.

« Tous ceux qui sont connectés au câble Wacs ont ce problème. On est en train de chercher à localiser ce problème. Nous faisons pression pour que cette situation soit décantée au plus vite. Ce n’est pas un problème lié uniquement au Congo. Brazzaville et Angola ont le même problème qui frappe plusieurs pays alignés sur les (mêmes) câbles », peut-on encore lire dans ce communiqué.

Bien que le réseau semble se rétablir peu à peu, avec un faible débit, et que plusieurs réseaux mobiles fonctionnent à nouveau dans cette partie du pays, selon la Radio Okapi, cette coupure aurait toutefois largement affecté la majorité des compagnies de réseaux mobiles du pays, plusieurs entreprises dont les activités sont liées à l’Internet et quelques réseaux d’ATM des banques et services de transfert.

Le câble WACS est un câble sous-marin construit par Alcatel-Lucent et reliant l’Afrique du Sud au Royaume-Uni en passant par l’océan Atlantique, au large de l’Afrique.

De l’Égypte où il se trouve en mission officielle, le ministre des PT&NTIC, Augustin Kibassa Maliba, a fait savoir à travers un communiqué « suivre de très près l’évolution de la situation. »