Junior Makabu offre à la RDC son premier titre de champion du monde WBC

Le Congolais Junior Ilunga Makabu a offert à la RDC son premier titre de champion du monde WBC (World boxing council), au terme d’un combat des lourds-légers conclu en 12 rounds face au Polonais Michal Cieslak, en l’emportant par décision des juges vendredi 01 févr. 2020 soir au Shark Club, à Kinshasa.

Il est devenu le premier Congolais champion du monde de boxe anglaise des quatre grandes fédérations professionnelles, à savoir WBA (World boxing association), WBC, WBO (World boxing organisation), IBF (Internationale boxing federation). Il a décroché la ceinture des lourds-légers WBC qu’il a présenté au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, présent personnellement au combat en compagnie du ministre des Sports et Loisirs, Amos Mbayo Kitenge.

La victoire du « Léopard » de Kananga ne fut pas facile face au Polonais Michal Cieslak, qui comptait 19 victoires en autant de combats avant ce Championnat du monde WBC ! Junior Makabu a dû aller au bout des douze rounds pour l’emporter sur décision des juges. Le Congolais a même mal débuté face à un Cieslak plus précis et disposant d’une meilleure allonge. C’est à partir de la 3ème reprise que Makabu se met en effet à avancer. Et, à la 4ème

reprise, il réussit à placer un puissant crochet du gauche, faisant chanceler son adversaire.

Compté par l’arbitre, Michal Cieslak repart néanmoins à l’assaut et met Junior Makabu en difficulté, à son tour. Ce dernier est compté lors de la 5ème reprise. Mais la chaleur de la métropole congolaise ne fait pas les affaires du Polonais qui accuse dès lors les signes de fatigue. Il parvient certes à asséner encore quelques coups au détenteur de la ceinture silver WBC des cruiserweights. Mais il est touché au nez et commence à saigner, Ilunga Makabu ayant pris l’ascendant sur son adversaire.

A la fin de la 12ème reprise, les juges accordent unanimement la victoire à Junior Makabu qui lève les poings en l’air, à la grande satisfaction du Président de la République et du public congolais qui avait accédé au combat par gratuité. 25ème victoire en 27 combats professionnels pour le nouveau champion WBC, qui honore ainsi le pays des Léopards qui avait eu à abriter en 1974 le Championnat du monde entre George Foreman et Muhammad Ai.

ACP/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*