RDC : Banque mondiale et gouvernement à Kananga en vue du lancement du Programme national du développement agricole(Kasaï central)

La mission consiste en l’identification et l’étude des priorités en termes d’enjeux et défis de la province notamment dans le secteur agricole, avant le lancement de ce programme dont la visée est la réduction de la famine et la pauvreté dans cette province retenue parmi les 17 qui doivent bénéficier de l’aide du gouvernement central et de la Banque mondiale. Une forte délégation mixte Banque mondiale-Gouvernement central de la République démocratique du Congo séjourne à Kananga depuis l’après-midi de ce mercredi 04 décembre 2019 pour une mission officielle de quatre jours.

En tête de la mission, Diego Arias et Augustin Baharanyi, respectivement expert en charge de l’agriculture et de l’économie à la Banque mondiale et le directeur d’études et planification au ministère national de l’Agriculture ainsi que le coordonnateur national du Comité technique de préparation du Programme national du développement agricole.

A peine accueillie par le ministre provincial des ITPR, Corneille Kabamba Manongo, faisant office du gouverneur Martin Kabuya en mission, la délégation a, au cours d’une rencontre dans la salle des réunions de l’hôtel du gouvernement provincial avec les acteurs impliqués dans la production agricole en province, expliqué l’objet de ce programme censé aider les provinces ciblées à passer de l’agriculture de subsistance vers l’agriculture de commercialisation.

Le Programme national du développement agricole (PNDA) est une approche holistique qui évoluera dans quatre composantes jusqu’en 2035, notamment l’appui à la production et la productivité pour les petits producteurs, l’accès aux marchés, l’appui aux services et biens publics ainsi que l’analyse des risques du programme et des financements avec au moins 250 millions de dollars américains pour chaque composante.

Dans le chef-lieu du Kasaï central, Kananga, la délégation devra récolter les données fiables du terrain avant le lancement effectif des activités du programme.

Dès ce jeudi 5 décembre 2019 la mission visitera quelques sites avant un atelier sur tous les contours du programme le vendredi prochain.

Les sites des Nkuadi et Kalenda Kashila ciblés pour la production du maïs et du manioc à Tshileng(Crise alimentaire au Kasaï Oriental)

-Les sites de Nkuadi et de Kalenda-Kashila dans le territoire de Tshilenge viennent d’être ciblés pour la production des maïs et manioc à partir du mois de janvier 2020. L’information a été portée le mardi 02 décembre 2019 au gouverneur Jean Maweja Muteba par une délégation du ministère national de l’agriculture.

D’après Jean Ntambwe, chef de la délégation, ceci entre dans le cadre du programme volontariste agricole, un programme du gouvernement de la république lancé en juin 2018.

Le responsable dudit programme Dieudonné Kabue justifie le choix de ces sites par la qualité du sol qui est propice à la culture de maïs et du manioc

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*