RDC-Kasaï central : les militants de Lamuka dispersés par la police avec le gaz lacrymogène à Kananga

La police nationale congolaise fait recours au gaz lacrymogène pour disperser, le matin de ce lundi 13 juillet 2020 à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï-central, les militants de la coalition Lamuka au point de départ pour manifester contre l’entérinement de Ronsard Malonda par l’Assemblée nationale et contre les trois propositions de lois Minaku et Sakata.

Le coordonnateur provincial de cette coalition, Elie Mputu, condamne le comportement de la police qui n’a pas le droit, souligne-t-il, d’interdire une manifestation pacifique.

La police de son côté dit mettre en application les instructions de la hiérarchie qui interdit les manifestations publiques sur toute l’étendue du territoire national pendant cette période de l’état d’urgence sanitaire.

Pour l’instant, la police est déployée dans les coins chauds de la ville pour réprimer toutes sortes de manifestations.


MCP /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*