La RDC bénéficie de 150 millions USD de la Banque mondiale pour la surveillance sanitaire

La Banque mondiale vient d’allouer 280 millions de dollars au renforcement de la veille sanitaire en Afrique Centrale, selon un communiqué de presse de cette institution financière internationale. Plus concrètement, le e Groupe de la Banque mondiale a approuvé, le 2 octobre 2019, deux financements de l’Association internationale de développement (IDA) et de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) à hauteur de respectivement 220 et 60 millions de dollars, pour renforcer les systèmes de santé et assurer l’efficacité de la veille sanitaire en Afrique centrale.

L’enveloppe de financement sera répartie comme suit : 60 millions de dollars pour l’Angola, 15 millions de dollars pour la République centrafricaine, 150 millions de dollars pour la République démocratique du Congo, 15 millions de dollars pour la République du Congo et 30 millions de dollars pour le Tchad. Le secrétariat général de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale, qui accueillera l’entité chargée de l’exécution du projet, se voit également allouer 10 millions de dollars.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*