La RDC et le Rwanda mènent une campagne de vaccination conjointe de la lutte contre Ebola

D’après le docteur Jean-Jacques Muyembe, coordonnateur du secrétariat technique de la riposte contre Ebola, l’objectif poursuivi par la RDC et le Rwanda est d’immuniser le plus grand nombre des populations à risque, proches des foyers de la maladie, notamment Beni et Butembo.Le deuxième vaccin expérimental contre la maladie à virus Ebola, Jonson & Jonson, a été lancé à Gisenyi (Rwanda) dimanche 8 décembre par les autorités congolaises et rwandaises.

Au moins cinq cent mille personnes sont concernées par cette campagne dans la ville congolaise de Goma et quatre cent mille autres personnes sont attendues pour la ville voisine de Gisenyi, au Rwanda

« Avec cette épidémie que nous avons ici, d’abord il y a plusieurs foyers et puis il y a beaucoup des populations qui sont à risque, et nous ne pouvons pas les atteindre tous avec le vaccin MERC\RVSV. C’est pour cela qu’un groupe des conseillers de l’OMS en matière de vaccination a estimé qu’il est bon qu’on puisse penser à un deuxième vaccin qui sera, lui, beaucoup plus préventif, c’est-à-dire qu’on peut utiliser pas seulement autour des cas positifs mais d’une façon générale dans la population », s’est expliqué Dr Muyembe.

Même si l’épidémie se termine aujourd’hui, a-t-il poursuivi, ce vaccin immunise les populations pour les jours avenir.

Ce 2ème vaccin Jonson &Jonson avait été lancé officiellement le 17 novembre dernier à Goma, où deux sites sont ouverts jusque-là dans le quartier Kahembe et Katoy.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*