« La RDC vit les velléités des sécessionnistes depuis son accession à l’indépendance, ce n’est plus une nouveauté »Balkanisation (porte-parole Fardc)

C’est depuis le dernier weekend de l’année 2019 que les Fardc ont affirmé faire face à des insurgés dont le but final est la sécession du territoire national congolais. Selon le major Mak Hazukay, ces propos font suite aux révélations accablantes des capturés des rebelles des forces démocratiques alliées (ADF). Avant cette déclaration des Fardc, c’est Fridolin cardinal Ambongo qui avait dénoncé la balkanisation du pays à l’issue de sa visite pastorale dans le diocèse de Butembo-Beni, en province du Nord-Kivu.

C’est depuis une semaine que la question de la balkanisation de la RDC est largement commentée. Les forces armées de la RDC indiquent que cette question n’est plus un fait nouveau. Le porte-parole militaire dans l’opération Sukola 1, le major Mak Hazukay, remarque que depuis son accession à l’indépendance, la RDC est toujours victime des projets de balkanisation qui se heurtent à la résistance des forces armées congolaises combattant pour l’unité nationale.

Le porte-parole des Fardc indique que le plan de balkanisation va connaître un échec car tout le monde a pris conscience de la situation sécuritaire de l’heure. Il appelle la population à toujours accompagner les forces armées congolaises pour déjouer le plan de l’ennemi de la RDC.

Un nettoyage au sein des Fardc

Le forum de paix, une structure de la société civile de Beni propose ce qu’il qualifie de toilettage au sein des forces armées de la RDC. Selon Justin Matete, son secrétaire exécutif, l’armée loyaliste a connu le mixage de plusieurs groupes armés locaux et étrangers. Sans pour autant rejeter l’hypothèse selon laquelle l’ennemi opérerait avec la population locale, il estime que plusieurs d’entre eux issus des anciens groupes armés, se cacheraient au sein de l’armée d’où la vigilance doit être renforcée.

mediacongo.net/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*