Le report des 9ème Jeux de la Francophonie, un avantage pour la RDC, selon le ministre d’Etat Mandjolo

Le président du comité de pilotage des 9ème Jeux de la Francophonie, Me Pépin Guillaume Manjolo, a estimé, jeudi, que le report de ces jeux est une occasion pour la RDC d’accélérer les travaux relatifs à leur organisation à Kinshasa, au cours de la visite qu’ont effectué les membres du comité de pilotage de ces jeux au site qui abritera les villages de la Francophonie au stade Tata Raphaël.

4/0QHeWl2ZMH-tzkky1KGEl8hmapZRaXV9ZnXUdT4g4ICHsp9lnbNhtdM

Selon le ministre d’Etat, Guillaume Manjolo, le stade Tata Raphaël a convaincu le comité de pilotage pour remplacer le site de la Fikin, après étude des experts techniques sur le choix et l’emplacement de tous les sites sélectionnés.

« Après cette étude des experts, le comité a voulu faire la descente sur le terrain pour voir si effectivement le site correspondait aux critères de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) parce qu’en terme de positionnement géographique, c’est mieux d’être au centre pour faciliter les transports journaliers des athlètes par rapport à Limete », a dit le ministre d’Etat Manjolo, avant de souligner que cette visite est en prélude de celle qu’effectuera le Chef de l’État pour la pose de la première pierre en vue du lancement officiel des  travaux d’érection des villages et ses annexes.

Le report de ces Jeux pour 2022, a précisé Guillaume Manjolo, offre beaucoup d’avantages à la RDC notamment de réaliser un travail de qualité sans précipitation.

Prévu pour 2021 à Kinshasa, les 9ème Jeux de la Francophonie ont été reportés en 2022 par l’OIF suite à la pandémie de la Covid-19.

ACP/provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*