l’UNPC dénonce une décision qui « réduit au silence les médias en ligne »par rapport a la coupure de l internet en RDC

Le président de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), Joseph Kasonga Tshilunde, a condamné mercredi 2 janvier la décision prise par les autorités gouvernementales de couper Internet. Selon lui, cette décision a paralysée plusieurs activités notamment à Kinshasa et réduit au silence les médias en ligne.

Quand on coupe l’Internet, on préjudicie les médias en ligne, qui « traitent l’information avec beaucoup de professionnalisme. Aujourd’hui, Actualité.cd, 7Sur7 ainsi de suite, ces médias-là ne peuvent plus travailler », a déploré Kasonga Tshilunde.

Il a par ailleurs appelé les autorités à rétablir la connexion Internet. « Qu’on restaure Internet pour que les journalistes qui travaillent dans les médias en ligne puissent travailler. Sinon, ils sont réduits au silence. Combien de temps ça va prendre ? Je ne sais pas », a-t-il poursuivi.

L’accès à internet et aux réseaux sociaux a été coupé « sur instruction du gouvernement » en République démocratique du Congo lundi 31 décembre au lendemain des élections générales dans le pays. La coupure est intervenue au moment où les internautes commençaient à diffuser sur Twitter et WhatsApp les résultats de dépouillement de vote de certains bureaux, faisant des projections sur la victoire de leurs candidats.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*