Manifestations anti-Monusco : l’inhumation des victimes prévue ce vendredi

Les victimes des manifestations anti-Monusco, du 25 au 27 juillet dernier à Goma (Nord-Kivu) seront inhumées ce vendredi 5 août 2022, annonce l’administration militaire.

Le programme des obsèques prévoit la levée des corps à la morgue de l’hôpital provincial à 9h locale pour les exposer à l’esplanade du stade de l’unité où les derniers hommages leur seront rendus. L’inhumation est prévue, en début d’après-midi au cimetière Makao dans le territoire de Nyiragongo.

À l’occasion, les mouvements citoyens ont appelé à une journée ville morte ce vendredi à Goma et environs, en vue d’honorer la mémoire des victimes des manifestations contre la mission de l’ONU. L’autorité provinciale quant à elle, invite la population à une “pensée pieuse” en mémoire des victimes.

Une centaine de jeunes de différents mouvements citoyens et autres organisations de la société civile se sont retrouvés mardi dernier au terrain de volleyball de l’Institut supérieur de commerce (ISC) à Goma pour pleurer les victimes des manifestations anti-Monusco, enregistrées au Nord-Kivu et au Sud-Kivu.

Les manifestations anti-Monusco enregistrées dernièrement dans plusieurs villes et agglomérations du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, ont fait au moins trente-six morts dont quatre casques bleus et près de cent septante blessés, selon le bilan dressé par le gouvernement congolais.


tele50 / Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*