Manœuvres militaires de la Chine autour de Taïwan : Antony Blinken a fustigé « une escalade importante » des tensions

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a fustigé les manœuvres militaires de la Chine autour de Taïwan.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a fustigé vendredi les manœuvres militaires de la Chine autour de Taïwan, «des provocations» qui représentent «une escalade importante» des tensions. Le chef de la diplomatie américaine a rappelé qu’il n’existait pour Pékin «aucun prétexte» pour lancer des exercices dans le détroit de Taïwan. Depuis jeudi, la Chine organise de gigantesques manœuvres, mobilisant aviation, marine et missiles balistiques, dans six secteurs maritimes tout autour de Taïwan, en réponse à la visite sur l’île, cette semaine, de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi.

Pelosi «comme prétexte»

«Ces provocations représentent une escalade importante. Vous pouvez voir comment Pékin a essayé de changer le statu quo sur Taïwan depuis quelque temps (…) Maintenant, ils conduisent des actions dangereuses à un nouveau niveau», a déclaré Antony Blinken, depuis Phnom Penh où il a rencontré des représentants de l’Asean. «La Chine a choisi de surréagir et d’utiliser la visite de Mme Pelosi comme un prétexte. (…) Le fait est que sa visite a été pacifique. Il n’existe aucune justification pour cette réponse militaire extrême, disproportionnée et qui alimente l’escalade», a prolongé le ministre. «Nous avons anticipé que la Chine allait réagir de cette manière. En fait, nous l’avions décrit dans ce scénario exact», a-t-il encore dit.


Le Matin / Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*