Marche LAMUKA en RDC : l’ex-sénateur Bemba a remercié la population pour la mobilisation et déplore les cas de brutalité dans certaines provinces

Ce lundi 13 juillet 2020 à Kinshasa, à fin de la marche de la coalition LAMUKA organisée Jean-Pierre Bemba dit merci à la population qui a répondu « massivement » à l’appel pour manifester contre la désignation de Ronsard Malonda comme président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

« Je voudrais remercier la population qui a répondu massivement à l’appel que nous avons lancé sur la manifestation d’aujourd’hui. Elle visait principalement à dire à la désignation, je dirais, frauduleuse, non consensuelle et non transparente des animateurs de la CENI », a dit le président du Mouvement de Libération du Congo (MLC) à la presse.

Par ailleurs, l’ancien vice-président de la RDC a déploré les cas de brutalité signalés dans certaines provinces.

« Bien-sûr, on doit déplorer les cas de brutalité, d’empêchement dans certaines villes, également certains territoires, certaines provinces. De manière globale, la population a répondu présente, je la félicite », a ajouté JP Bemba.

Signalons que l’ex-sénateur a dressé un bilan « satisfaisant en terme de mobilisation » à la marche proprement dite, à la marche proprement dite.L’ancien pensionnaire de la Cour pénale internationale s’est montré confiant après la marche par rapport au futur de Lamuka. « Lamuka a un avenir certain. Nous avons démontré la détermination sur tout le territoire. La population fait confiance aux différents leaders de Lamuka », a-t-il dit.

Et de poursuivre : « Le sens de la marche, c’était la protestation de la population. De manière pacifique, nous disons non à la désignation frauduleuse, non consensuelle et non transparente des animateurs de la Commission Electorale Nationale Indépendante. Je remercie de la population. Je pense que le bilan est positif. Je n’ai pas entendu parler des blessés, des morts et des pillages, je me réjouis et je remercie la population ».

À Kinshasa, aucun incident grave n’a été signalé en marge de cette manifestation en dépit de quelque gaz lacrymogènes tirés par la police pour disperser la population.

 

provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*