ONU : le Secrétaire général émet le souhait d’adoption d’une approche globale pour la construction de la paix dans le contexte de la pandémie

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a souhaité mercredi l’adoption d’une approche globale pour la construction et le maintien de la paix dans le contexte des défis que soulève la pandémie de COVID-19, ont rapporté jeudi les médias étrangers.

« Plus que jamais, une réponse pluridimensionnelle, coordonnée et sensible aux conflits et une approche au niveau de l’ensemble de la société sont essentielles. Ce sont les clés pour s’assurer que les initiatives de construction de la paix et de maintien de la paix aillent de pair avec un développement inclusif et durable, ancré dans la protection et la promotion des droits humains, de l’égalité des genres, et dans l’engagement à ne laisser personne en arrière », a-t-il déclaré au Conseil de sécurité.

« Le COVID-19 est une tragédie humaine. Toutefois nous pouvons atténuer son impact par les choix que nous faisons ».

« Tout d’abord, les réponses à la pandémie doivent être sensibles aux conflits, débutant par une analyse pluridimensionnelle qui examine comment la pandémie affecte les risques sous-jacents qui alimentent les conflits », a-t-il dit lors d’un débat public du Conseil de sécurité sur la pandémie et les défis pour le maintien de la paix.

Ensuite, l’inclusion est essentielle dans la conception des réponses humanitaires et de développement face à la pandémie. Les dialogues, en particulier avec les communautés et groupes marginalisés, contribuent à reconstruire la confiance et à renforcer la cohésion sociale.

Troisièmement, le maintien de la paix nécessite une approche intégrée et cohérente passant par une collaboration forte entre les acteurs humanitaires, de développement et des forces de paix.

Quatrièmement, il y a un besoin de flexibilité et d’approche sur mesure face aux besoins de construction de la paix dans le contexte de la pandémie, a-t-il dit.

 

 

 

ACP/provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*