RDC : 105 détenus de la prison de Kabinda se sont évadés ce jeudi

Un journaliste local confirme l’évasion avec quelques détails : Cent cinq (105) détenus de la prison centrale de Kabinda (Lomami) se sont évadés ce jeudi 2/1/2020 en fin d’après-midi, ont indiqué plusieurs sources pénitentiaires.

« plus de la moitié des détenus de la prison centrale de Kabinda se sont évadés cet après-midi vers 15 heures. Selon ce que j’ai recueilli, un détenu est décédé hier des suites de la malnutrition. Pendant la journée, les trois policiers de garde ont accompagné quelques uns de ses collègues pour aller l’inhumer. Profitant de l’absence des policiers, les détenus sont sortis par la grande porte et se sont dispersés dans la ville », explique la source qui ajoute que les autorités ont décrété un « couvre-feu » dès ce soir pour rechercher les évadés dont une demie dizaine a déjà été reprise.

« Pour l’instant six détenus qui semblent être étrangers à la ville de Kabinda ont été repris. Je signale qu’au mois de novembre dernier, près 73 prisonniers qui croupissaient à la prison de Mbuji Mayi (Kasaï Oriental) ont été transférés à la prison de Kabinda. Ceux là ne connaissent pas la ville. D’ailleurs l’un d’entre eux a été repris au parking au moment où il cherchait à prendre la moto. Il faut préciser aussi que parmi les évadés, il y a un bandit réputé du nom de Massacre Kibamb dont l’évasion effraye toute la ville », ajoute la source.

Le procureur de la république près le parquet de grande instance de Kabinda a confirmé l’évasion, sans plus des détails.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*