RDC : 12 morts, bilan définitif des pluies diluviennes à Bukavu

12 personnes ont été tuées au cours de nouvelles pluies à Bukavu, ville construite à flanc de colline au bord du lac Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, ont rapporté lundi des sources locales. Plusieurs dizaines de maisons se sont effondrées, selon les chefs des deux quartiers touchés, qui avancent le chiffre de 80 effondrements.

« 12 morts, bilan macabre des dégâts des pluies qui se sont abattues sur la province », a écrit sur Twitter le gouverneur de la province du Sud-Kivu, Théo Kasi, qui pointe du doigt l’habitat en zones non constructibles.

Trois enfants d’une même famille avaient été tués jeudi dans l’écroulement d’une maison à Bukavu.

« Il y a eu le samedi, 12 morts ensevelis sous les décombres, des maisons qui se sont écroulées. Dans la commune de Bagira, il y a eu un enfant mort, dans la commune d’Ibanda il y a eu 6 morts sur l’avenue anciens combattants et une maman sur l’avenue route d’Uvira, dans le quartier Panzi deux enfants morts, le total est de 9 morts dans la commune d’Ibanda dont 4 sont encore sous les décombres, et dans la commune de Kadutu 3 morts », a dit le maire de Bukavu.

Des centaines des maisons ont été endommagées, la plupart écroulées. Plusieurs habitants ont été sommés de quitter leurs domiciles.

« Je demande à tous les ménages de surveiller les abords de la parcelle, pour voir si on n’est pas exposé à l’éboulement puisqu’il n’y a que les membres des ménages qui peuvent savoir si leurs environnements les exposent et ils prennent des dispositions et ils changent les résidences », conseille le maire Meschac Bilubi.

La société civile de sa part, déplore le manque d’un plan d’urbanisation et invite l’autorité au désengorgement de la ville de Bukavu.

A Bukavu, comme dans la capitale, Kinshasa, les dégâts des pluies sont amplifiés par l’ »urbanisme de la pauvreté » (constructions anarchiques en zones à risques d’éboulement ou d’érosion de terrain).

Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*