RDC : 24 heures après leur nomination deux ministres provinciaux démissionnent (Kongo Central)

Nommés en mai dernier, les deux membres du gouvernement provincial ont été reconduits par l’arrêté du Gouverneur Atou Matubuana portant réaménagement de son gouvernement provincial, signé ce lundi 2 décembre. Serge Kwebena Ntanda, ministre provincial de l’éducation, affaires sociales, information, communication, presse et médias et Pauline Mvibudulu Tamba, ministre provincial de l’agriculture, développement rural, environnement, pêche et elevage du Kongo Central ont démissionné de leurs fonctions ce mardi 3 décembre. 

Ils disent démissionner pour des convenances personnelles. Étant tous deux députés provinciaux, ils ont saisi l’Assemblée provinciale pour tirer toutes les conséquences quant à ce. Les deux ont été élus sous la bannière AFDC-A. Serge Kwebena est élu du territoire de Kimvula tandis que Pauline Mvibundulu l’est pour le territoire de Luozi.

Ceci intervient dans un moment de crise qui frappe la province depuis le scandale sexuel qui impliquait le vice-gouverneur Justin Makoso et l’assistante du gouverneur, Mimi Muyita.

Le gouverneur et le président de l’Assemblée provinciale sont visés respectivement par des motions de défiance et de déchéance. L’examen de deux motions est inscrit dans l’ordre du jour de la plénière de ce mercredi 4 décembre. Les députés provinciaux anti Atou Matubuna n’ont toujours pas digéré le rejet du réquisitoire du Procureur général de la République contre lui cité comme commanditaire du scandale par la majorité de leurs collègues et sa réhabilitation par le vice-premier ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières. Pierre Anatole Matusila est accusé d’incompétence notoire par un groupe de 24 élus provinciaux.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*