RDC : 45 cases brulées à Katanda dans un conflit entre deux tribus(Kasaï-Oriental)

Les membres d'une meme famille suivent le passage du cortège des autorités de la province du sud kivu, lors du premier visite officielle du gouverneur de la province à Rutwuru après le conflie Ph John Bompengo/ Radio Okapi

Plus de 45 cases ont été incendiées dans la nuit de mardi 12 à mercredi 13 novembre au village de Ndala Mbombo Dipumba, groupement de Bena Nshima, secteur de Baluba Lubilanji, dans le territoire de Katanda. `

D’après les témoins, le problème a dégénéré lorsqu’un homme de Bena Mwembia a été surpris en flagrance de vol d’un régime des noix de palme dans un champ d’un habitant du village de Bena Nsimba, Ndala Mbombo Dipumba. Le présumé voleur a été battu copieusement par le propriétaire du champ ainsi que d’autres habitants. Les faits ne se sont arrêtés là. Pris de colère, les frères du présumé voleur sont allés en expédition punitive dans le village de Ndala Mbombu Dipumba pour venger leur frère.

Selon l’administrateur du territoire de Katanda, Pascal Kazadi, ces derniers ont incendié 45 cases et ont blessé deux personnes à la machette. Ils ont également mis le feu sur la maison du commandant du Groupe mobile d’intervention rapide, basé à Mwembia.

Quelques éléments du commissariat de la PNC-Mbuji-Mayi ont été dépêchés sur place la nuit, pour remettre de l’ordre.

En 2001, le conflit communautaire entre les Bena Mwembia et les Bena Nshima avait fait plus de 30 morts et une centaine de cases brulées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*