RDC : 7 chefferies de Mahagi victimes d’atrocités de la milice CODECO

Sept sur huit chefferies que compte le territoire de Mahagi sont victimes d’atrocités du groupe armé CODECO, a indiqué mercredi 20 mai une délégation des députés provinciaux élus de la circonscription de Mahagi de retour de cette entité, grâce à l’appui logistique de la MONUSCO.

S’appuyant sur les témoignages recueillis auprès des autorités coutumières et des leaders communautaires, le président du caucus des députés provinciaux de ce territoire, Martin Olowa, indique que plus de cent personnes ont été déjà tuées en territoire de Mahagi par ces assaillants depuis le mois d’avril 2020 et environ dix mille maisons incendiées avec plus de quatre cent mille personnes déplacées.

Les élus de Mahagi soutiennent que ces assaillants ont profité de l’absence des FARDC dans plusieurs localités pour commettre ces exactions.

Tout en saluant le déploiement des FARDC depuis mardi 19 mai dans certaines agglomérations, ils plaident pour l’augmentation de leur effectif et l’équipement de ces militaires pour neutraliser cette milice.

Ces députés demandent également à certains membres de la communauté Lendu de se désolidariser de ces assaillants, qui se font accompagner des enfants et des femmes pendant les attaques.

En réponse à cette demande des élus, des sources militaires affirment que le gouvernement de la RDC a déjà pris des dispositions pour renforcer les militaires en nombre et équipements, en vue de rétablir la paix en Ituri.

radio okapi/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*