RDC : 8272 déplacés vivent dans les conditions précaires au village Mwanga(Ituri)

Au moins 8272 déplacés soit plus de 1500 familles vivent dans des conditions déplorables dans le village de Mwanga et sa périphérie en chefferie de Baboa Bokoe en territoire d’Irumu. Ces personnes ont fui les affrontements, il y a une semaine, entre les FARDC et des hommes armés dans les villages de Ngongo et Lipri à une vingtaine de km au Nord de Bunia.

4/0QHeWl2ZMH-tzkky1KGEl8hmapZRaXV9ZnXUdT4g4ICHsp9lnbNhtdM

Ces chiffres sont contenus dans un rapport de la Coordination provinciale de la protection civile publié ce lundi 13 janvier à Bunia. Cette structure plaide pour une aide d’urgence à ces sinistrés.

Au total 2757 hommes et 5515 femmes ont fui les récents combats entre les forces loyalistes et des hommes armés non identifiés. Parmi les femmes, il y a 308 qui sont enceintes et 289 qui allaitent.

Selon le rapport de la Coordination provinciale de la protection civile, ces personnes sont localisées sur plusieurs axes dont Magalabo, Saoli, Mwanga, Gandei, Saliboko et Zanaki. Elles proviennent des localités Makabo-ngongo, Ndikadhu, Sumbabo, Kabisabo, Kasiga, Gbodhu, Soloya et Lipri.

Ce rapport révèle que les conditions de vie de ces déplacés sont très précaires. Ils n’ont pas de vivres et de logement. Beaucoup sont hébergés dans des familles d’accueil où ils sont confinés dans des petites maisons.

La Coordination de la protection civile indique que ces déplacés dont les biens ont été pillés ont besoin de l’assistance en vivres, non vivres et en médicaments. Cette structure suggère qu’un site soit érigé dans le groupement de Mwanga pour les abriter.

radio okapi/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*