RDC : activités paralysées suite à une ville morte décrétée par la société civile(Goma)

Les activités sont paralysées ce vendredi 29 novembre matin dans la ville de Goma au Nord-Kivu. La circulation n’est pas intense sur les principales artères routières, toutes la boutiques, mêmes celles qui ouvrent habituellement tôt, restent jusque-là fermées. Des élèves sont restées à la maison. Ceux qui se sont rendus à l’école sont priés de repartir en famille.

Cette situation est la réponse à l’appel à une ville morte ce vendredi, lancé par la société civile du Nord-Kivu et certaines organisations des jeunes pour exiger l’instauration de la sécurité et la stabilité totale dans la zone de Beni mais aussi plus d’actions de la part de la MONUSCO.

Depuis lundi 25 novembre, la ville de Goma vit sous tensions continues caractérisées des manifestations parfois violentes contre la MONUSCO et les forces de l’ordre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*