RDC : Appel à la fermeture définitive des bars et terrasses pour tapage

La population a exprimé le souhait de voir maintenir définitivement la mesure présidentielle visant la fermeture des discothèques, bars, cafés, terrasses et restaurants et bistrots ainsi que des églises, prise pour freiner la propagation de la pandémie de Coronavirus en RDC.

Il ressort d’une mini-enquête que cette mesure rencontre le souhait maintefois exprimé par la population afin de mettre un terme à la pollution sonore diurne et nocturne qui trouble sa quiétude.

En effet, à Kinshasa par exemple, plusieurs locataires de l’Hôtel de ville ont tenté en vain d’appliquer cette mesure ou de réglementer les heures d’ouverture ou de fermeture des bars ainsi que d’interdire de jouer la musique à tue tête.

La prolifération des bars et terrasses ainsi que des églises de réveil avec leurs musiques distillées à longueur des journées trouble la quiétude de la population et surtout des enfants appelés à se concentrer à leurs études.

Eglises et débits de boissons situés aux environs des centres hospitaliers ne permettent pas aux malades de se reposer.

La pollution sonore est aujourd’hui un problème de santé publique à Kinshasa et dans les autres grandes villes de la RDC. Des bars, des églises et les vendeurs des téléphones jouent la musique à fond la caisse, des jours comme des nuits. Cela n’est pas sans conséquence sur la santé de la population. Le stress, fatigue, irritabilité, état dépressif sont les quelques troubles causés par ces vacarmes.

Outre cette mesure, le chef de l’Etat avait aussi pris d’autres mesures concernant l’accès au territoire national et les rassemblements dans le pays. Il s’agit notamment de la suspension des vols en provenance des pays à risque et des pays de transit, d’imposition d’une mise en quarantaine de 14 jours maximum à toute personne suspecte  à l’issue d’un test de température ainsi que de l’interdiction des rassemblements, réunions, célébrations, de plus de 20 personnes sur les lieux publics en dehors du domicile familial et de la suspension des activités sportives dans les stades et autres lieux de regroupement sportif jusqu’à nouvel ordre.

ACP /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*