RDC-Ass.Nat : « des experts sont déployés pour vérifier la présence de l’armée rwandaise dans le Nord-Kivu » (Ngoy Mukena)

Le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, Aimé Ngoy Mukena, a rassuré que les experts sont déployés dans le Nord-Kivu pour vérifier la présence de l’armée rwandaise, lors de son audition jeudi 21 mai, par la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale au sujet de la recrudescence de l’insécurité dans plusieurs provinces du pays.

Selon le rapporteur de la commission, le député Juvenal Munubo, un examen approfondi de la situation sécuritaire a été faite.

L’élu de Walikale dans le Nord-Kivu Kivu a indiqué que le ministre de la Défense a rassuré que l’armée poursuit la traque contre les groupes armés, principalement les ougandais des ADF.

« Nous avons fait un examen approfondi dans une sorte de dialogue constructif comme l’a reconnu le Ministre lui-même, sur les foyers des tensions dans plusieurs provinces, notamment dans le Haut-Katanga, le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, l’Ituri, le Haut-Uélé et le Tanganyika. Nous avons parlé des questions des groupes armés étrangers et locaux. Le Ministre nous a fait part de la poursuite de la traque des ADF-Nalu, précisant que les groupes armés locaux agissent comme des supplétifs aux groupes armés étrangers », a-t-il rapporté.

S’agissant des incursions des armées étrangères sur le territoire congolais, Aimé Ngoy Mukena a dit avoir déployé une équipe d’experts sur le terrain pour vérifier, notamment des allégations sur la présence de l’armée rwandaise dans le Nord-Kivu.

« Nous avons parlé des allégations sur les incursions des armées étrangères et par rapport à l’incursion rwandaise qui a été signalée au Nord-Kivu, le Ministre a dit qu’il n’avait pas assez d’éléments fiables pour confirmer cela, mais ce qui est vrai est que lors de la commémoration du génocide rwandais, il y a eu les mouvements des troupes rwandaises vers la frontière commune. Il a déployé les experts pour vérifier cela », a ajouté Juvenal Munubo.

Le rapporteur de la commission défense et sécurité a précisé qu’au sujet de l’incursion de l’armée zambienne dans la Cité de Moliro en province du Tanganyika, le Ministre de la Défense a réaffirmé la position du gouvernement de résoudre cette question par les voies diplomatiques.

ouragan fm/Pprovinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*