RDC/Beni : 18 PVV meurent par manque du personnel soignant

Enfants victimes du VIH/Sida

Dix-Huit personnes vivant avec le VIH sont mortes dans la ville de Beni par manque du personnel soignant, durant la période allant de juin à novembre 2019.
Ces chiffres ont été publiées par Esther Hodari Bavugho de l’Union congolaises des personnes vivants avec VIH/Sida (UCOP).

Cette dernière accuse ces professionnels de la santé de les abandonner pour les postes dans la riposte contre la maladie à virus Ebola.

 « Quand nous nous rendons dans les différentes structures sanitaires pour nos soins, nous remarquons l’absence des infirmiers qui prennent soin de nous. Et quand nous demandons où est- ce qu’ils sont, on nous dit : ils sont tous partis dans la riposte contre Ebola. Et maintenant nous avons un sérieux problème en ville de Beni et la plupart d’entre nous sont maintenant morts. Nous avons perdu 18 de nous en ville de Beni et Butembo. Nous demandons aux responsables en ville de Beni et même à nos médecins de nous ramener nous infirmiers car il y a qu’eux qui connaissent comment nous vivons », plaide Esther Hodari Bavugho.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*