RDC-Beni : 62 rebelles des ADF et 14 militaires des FARDC tués en 4 jours

Soixante-deux combattants ADF et quatorze militaires FARDC, dont un officier supérieur, ont été tués dans de violents combats qui ont lieu depuis quatre jours dans le territoire de Béni (Nord-Kivu). Ce bilan a été communiqué par le commandant du secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord, qui parle de combats qui ont eu lieu le long de la rivière Semuliki et dans le triangle dit « de la mort ».

« Il y a quatre jours, on a continué avec les opérations. Nous avons neutralisé 37 ADF et nous avons perdu 12 éléments de nos forces armées, dont un major le long de la rivière Semuliki. De l’autre côté dans le triangle de la mort, nous sommes allés au-delà de Madina, vers un endroit qu’on appelle All Space, mais aussi au Mont Olive, là où on a trouvé que les ADF voulaient encore installer leur état-major. Là, nous avons neutralisé 25 ADF et nous avons perdu deux de nos éléments. Et un officier subalterne blessé a été évacué par la MONUSCO », a indiqué le général de Brigade Jacques Ichaligonza.

Il salue l’apport sur terrain des militaires FARDC formés récemment par la MONUSCO en combats de jungle :

Les militaires du Secteur Opérationnel Sokola 1 Grand Nord le 24/03/2020 à l’état-major des FARDC à Beni /Paida. Radio Okapi/Ph Martial Papy Mukeba.

« Et ce sont ces militaires-là, qui ont été formés par la MONUSCO en combats de jungle, qui ont fait ce travail-là. Ils se comportent très bien ! Ils ont reçu une formation de qualité et nous en sommes fiers ».

radio okapi/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*