RDC : Bientôt nouveau jour férié et chômé pour célébrer l’alternance pacifique, « 24 janvier » (conseil des ministres)

Le 24 janvier de chaque année sera bientôt un jour férié et chômé. Sur proposition du ministre près le président de la République, le conseil des ministres, moyennant amendements, a adopté le 6 décembre le projet d’institutionnalisation de la journée du 24 janvier pour célébrer l’alternance pacifique et démocratique.

Ainsi, il y aura une célébration institutionnelle de l’an 1 de l’alternance démocratique le « 24 janvier 2020.

Pour le gouvernement, il s’agit d’une journée historique à pérenniser.

Le mois de janvier sera donc le mois qui aura le plus grand nombre de jours fériés et chômés : 6 au total.
Le 1er Janvier (jour du réveillon), le 4 janvier (jour des martyrs de l’indépendance), le 16 janvier (commémoration de l’assassinat de Patrice Emery Lumumba, Hero’s national), et le 17 janvier (commémoration de l’assassinat du président Laurent Désiré Kabila, héros national). Et maintenant le 24 janvier (jour de l’alternance).

Pour rappel, c’est le 24 janvier 2019 que Joseph Kabila après 18 ans au pouvoir avait cédé le pouvoir à Félix Tshisekedi au terme d’un processus électoral controversé.
Au bord de la guerre civile, ce transfert pacifique a permis à la RDC de préserver la paix civile.

Jamais auparavant en RDC, il n’y a eu de passation paisible du pouvoir. M’zee Laurent Désiré Kabila avait été assassinat en 2001. Mobutu avait été contraint à l’exil en 1997 , la mort l’a emporté loin de ses terres. Lumumba, ex premier ministre fut assassiné en 1960. Kasavubu fut déposé par Mobutu après un coup d’Etat en 1964.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*