RDC : Cardinal Ambongo « vous n’avez aucune raison de vous sentir seuls »aux fidèles de Butembo

Le cardinal Fridolin Ambongo est arrivé dans la soirée de ce samedi 28 décembre 2019 à Butembo (Nord-Kivu). Il a été accueilli par le comité urbain de sécurité chapeauté notamment par le maire de la ville, Maître Mbusa Sylvain Kanyamanda. Fridolin Ambongo vient de Beni-ville où il a dit une messe « pour la paix et la compassion » en faveur de la population meurtrie depuis 2014, par les rebelles d’Allied Democratic Force (ADF).

Le cardinal Ambongo va également dire une messe à Butembo ce dimanche.

Dans la ville de Beni, l’archevêque métropolitain de Kinshasa a appelé les habitants à soutenir l’armée, la police ainsi que les casques bleus de la MONUSCO afin, dit-il, de pacifier l’est de la République Démocratique du Congo.

Actualité Le Cardinal Fridolin Ambongo Besungu dit une messe à l’Esplanade Tshaka Tshaka de Butembo (Nord-Kivu). Devant des milliers de fidèles et diverses personnalités, l’archevêque de Kinshasa a témoigné de la solidarité de l’Eglise catholique envers les populations de Beni-Butembo.

« Je ne suis pas ici comme un touriste de passage. Je suis venu vous réconforter et vous exprimer ma sollicitude pastorale durant ce temps de lourdes épreuves que vous traversez. Je suis venu vous dire que vous n’êtes pas seuls », a t-il déclaré.

Il a annoncé également les souffrances des habitants de cette partie du pays touchent l’ensemble de l’Eglise.

« Dieu, Emmanuel est avec vous. Le Saint-Père est avec vous. Tous les évêques du Congo sont en communion et de cœur avec vous pendant cette période difficile de votre histoire. D’autres diocèses du Congo et d’autres villes sont aussi en prière au sujet de la situation que vous êtes en train de vivre. Vous n’avez aucune raison de vous sentir seuls. Nous sommes venus prier avec vous.

Butembo est la dernière étape de cette visite du prélat catholique dans un Grand-Nord-Kivu secoué par la guerre des ADF à Beni et l’épidémie d’Ebola. Après la messe, il est prévu des échanges avec les autorités et les membres du patronat local. Lundi, le cardinal Fridolin Ambongo devra visiter quelques œuvres de l’Eglise, dont l’Université catholique du Graben, avant de regagner mardi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*