RDC : « Ce n’est pas le rôle du président Félix Tshisekedi de pourchasser Joseph Kabila »

« Joseph Kabila reste présent au Congo. C’est son pays. Il a le droit d’y rester. Ce n’est pas le rôle du président Félix Tshisekedi de le pourchasser », a déclaré le chef d’Etat vendredi 15 novembre au terme de sa visite de deux jours à Berlin.  Au cours d’une une conférence de presse animée avec la Chancelière allemande, Angela Merkel, Félix Tshisekedi a par ailleurs salue le rôle de « consultant » que son prédécesseur joue sur les questions importantes de la RDC.

C’est la première fois, a fait remarquer Félix Tshisekedi, qu’« un président sortant reste au pays. Il ne part pas en exil, pourchassé par le pouvoir qui vient d’arriver. » Cette situation donne lieu à beaucoup de commentaires, tant en RDC qu’à l’étranger.

De son côté, la cheffe du gouvernement allemand se réjouit de l’amélioration situation en RDC par réformes initiées par Félix Tshisekedi. « Cela nous permet d’initier de nouvelles relations avec ce pays », promet Angela Merkel, parlant de l’aide au développement et la coopération économique.

Félix Tshisekedi vante l’expertise de gestion avérée de Joseph Kabila-Le président de la RDC, Félix Tshisekedi, en visite en Allemagne, a vanté vendredi 15 novembre, sa collaboration avec l’ancien président Joseph Kabila au cours d’une conférence qu’il a co-animé avec la chancelière Angela Merkel.

 « Le courant passe bien entre nous. L’ancien président a de l’expérience avérée de la gestion du pays et quelques fois nous organisons des rencontres pour parler des problèmes du pays et de certains dossiers dans lesquels il a plus de connaissance que moi « , a déclaré Félix Tshisekedi.

Le chef de l’Etat congolais a été clair sur la question de savoir si l’ancien président Kabila est actif ou pas.

« Dans l’ensemble, il sait que je dirige ce pays mais de temps à temps, je le consulte quand j’en ai besoin et d’ailleurs, il le fait de guetté de coeur et j’en profite pour le remercier « .

En outre, il a rappelé que  « Joseph Kabila en tant qu’ancien président de la republique, il a le droit de rester dans son pays. C’est son droit et c’est son pays. Ce n’est pas à Félix Tshisekedi de le pourchasser ou de le poursuivre ».

Le président de la RDC a fait observer également que c’est pour la première fois que le président sortant reste au pays au moment où nous sommes habitués à voir un ancien président partir en exil ou carrément chasser par le pouvoir qui vient d’arriver.

Et des congolais ou certains d’entre eux pensent que cela n’est pas vrai à cause que Joseph Kabila a le droit de demeurer dans son pays.

Parlant de la coalition, le chef de l’État congolais a assuré que les deux personnalités parlent du problème de la coalition et de la gestion du pays.

Il a ajouté qu’il s’agit d’une question de temps et c’est ce temps qui va clarifier les choses et ce sera un vieux débat, a-t-il dit.

Le président congolais Félix Tshisekedi effectue une visite de trois jours en Allemagne. Il a été reçu vendredi par la Chancelière, Angela Merkel.

Provinces26rdc

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*