RDC : « C’est une vaste blague », selon Louis D’Or Balekelayi(Shadary visé par un mandat du gouvernement suédois)

e lundi 9 decembre 2019, une rumeur répandue à travers les réseaux sociaux laissait entendre qu’Emmnuel Ramazani Shadary, l’actuel Secrétaire permanent du parti de Joseph Kabila et ancien vice-Premier ministre de l’Intérieur, était désormais ciblé par un mandat d’arrêt international qui aurait été émis par le gouvernement suédois. Ce, en rapport avec le meurtre de deux experts des Nations Unies assassinés dans une zone du Kasaï Central jadis sous contrôle de la milice Kamwina Nsapu.

« C’est une vaste blague », rétorque Louis D’Or Balekelayi, conseiller en communication de l’ancien vice-Premier ministre de l’Intérieur.
« Depuis le début de ce procès qui se déroule de manière indépendante, en aucune fois, le nom de Shadary n’a jamais été cité », confie-t-il.

« Si aujourd’hui, on spécule sur son nom, les tireurs des ficelles ne sont pas à aller chercher ailleurs. Ils sont dans le champ de ceux qui ont peur de sa détermination et son patriotisme », dit la cellule de communication de l’ancien candidat à la présidentielle 2018 pour le compte du Front Commun pour le Congo.

« Quant aux sanctions de l’Union européenne maintenues contre sa personne, l’opinion retiendra que Ramazani Shadary n’a même pas 1 Franc congolais dans une banque étrangère surtout pas dans l’union européenne. Et donc, ces sanctions illégales, injustes, politiquement motivées par les ennemis du peuple congolais contre l’entourage de l’ancien Chef de l’État pour mettre la main basse sur les richesses congolaises, violent la Convention de Vienne qui reconnaît à l’accuser le droit de présenter ses moyens de défense, ce qui n’a jamais été fait. Par conséquent, elles ne peuvent être perçues que comme de l’eau sur les plumes du canard », conclut la cellule de communication.

Les tentatives de contact auprès de l’ambassade de la Suède et ou son gouvernement n’ont pas encore trouvé réponses. Mais, d’ores et déjà, la cellule de communication de Ramazani Shadary est formelle. Il s’agit ici d’un complot politique.

Afriquinfos / MCP, via mediacongo.net/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*