RDC-Civisme fiscal : « Un Etat ne peut être fort que si ses citoyens sont capables de contribuer » (Patrick Muyaya)

Le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya, animé, le mardi 14 septembre 2021, le briefing sur la campagne de civisme fiscal, avec le Coordonnateur de la coordination pour le changement des mentalités, Jacques Kangudia et les Directeurs généraux des régies financières , notamment le DG de la DGDA, Ernest Kongolo Kabila, le Chargé de communication de la DGI; la DG de la DGRAD, Maguy Nsambi et le DG de DGRK, Félicien Kuluta.

Dans son mot d’introduction, le Ministre de la Communication et médias s’est exprimé en ces termes : « La confiance doit exister entre les citoyens et l’Etat. Et un Etat ne peut être fort que si ses citoyens sont capables de contribuer. A travers notre histoire, il y a eu de situations qui ont effrité cette confiance envers l’Etat Congolais. L’exercice d’aujourd’hui vise à voir comment resserrer de nouveau ce lien », a expliqué le ministre Muyaya.

De son côté, le Coordonnateur de la Coordination pour le Changement des Mentalités (CCM ), Jacques Kangudia, s’est apesanti sur l’origine de cette absence de civisme fiscal.

« La mauvaise gouvernance que nous observons aujourd’hui, est la conséquence de l’accumulation de beaucoup d’anti-valeurs. Et si on n’inverse pas la tendance, rien ne va réussir à cause de cette tare. Cette campagne va donc éveiller l’attention de tous, du plus haut sommet à la base sur le danger de détournement, corruption », a-t-il dit tout en insistant sur l’importance de rétablir d’abord la confiance avant que la population se sente motivée à payer ses impôts.

Il sied de rappeler que le Président congolais, Félix Tshisekedi, avait lancé cette campagne sur le civisme fiscal et la gestion responsable des deniers publics, le samedi 11 septembre 2021.

Cette activité est initiée par la Coordination pour le changement des mentalités (CCM), une structure de la présidence de la République Démocratique du Congo (RDC).


Zoom Eco /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*