RDC : Combien de congolais étaient tués le 4 janvier 1959, On ne saura jamais avec exactitude

4 janvier 1959-4 janvier 2020, c’est le 61e anniversaire de qu’on appelle au Congo journée des martyrs de l’indépendance. Selon le bilan officiel, 49 personnes ont été tuées dans les émeutes qui avaient duré trois jours. Ces troubles s’étaient déroulés en marge d’un meeting annoncé puis finalement annulé de l’ABAKO de Joseph Kasavubu.

L’Alliance des Bakongo avait convoqué ce rassemblement à la Place Ymca pour, disait-elle, restituer les travaux du congrès d’Accra auquel des leaders africains avaient pris part dont Gaston Diomi.

La tension s’était accrue après la défaite de l’AS Vita-Club contre Mikado (équipe appartenant à la compagnie belge Sabena) au Stade Père Raphael. Les militants de l’ABAKO s’associant avec les déçus de V.Club. La répression sera brutale. Le bilan serait plus lourd, selon plusieurs autres autres sources. Le parti de Kasavubu évoque des centaines de morts. Ces évènements ont accéléré le processus de l’indépendance ce ce pays qui était alors appelé Congo-Belge.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*