RDC-Coronavirus : « Le chef de l’Etat Felix Tshisekedi durci le ton, pas d’attroupements à Kinshasa »

le message du chef de l’Etat Felix Tshiseked de mardi 24 mars appelant notamment le gouverneur de la ville de Kinshasa à donner des orientations aux bourgmestres afin d’éviter les attroupements pouvant occasionner la propagation de la maladie. Les journaux de ce mercredi analysent et commentent les dernière mesures prises par le chef de l’Etat dans le cadre de la lutte contre le coronavirus

Selon Félix Tshisekedi, cette mesure doit s’appliquer surtout dans les agglomérations à grandes affluences où le manque d’eau et d’électricité est quasi permanent, indique ce media

Selon le confrère, « pour faciliter la tâche aux habitants de ces milieux, le chef de l’État a aussi instruit le gouvernement de trouver les moyens de ravitailler les quartiers en manque d’eau et électricité pour assurer l’hygiène. »

Le potentiel note que « Le chef de l’État décrète l’état d’urgence et met Kinshasa en quarantaine »

D’après ce journal, ce qu’on redoutait est arrivé.

« Au regard de la gravité de la situation et pour stopper la propagation du Covid-19, le président de la République Félix Antoine Tshisekedi a décrété, hier, l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire national ».

Pour être complet, note Le Potentiel, le chef de l’État a pris une série de mesures drastiques afin de confiner Kinshasa, principal foyer du Covid-19.

« Il s’agit notamment de l’interdiction des voyages de Kinshasa vers l’intérieur par avion, camion et bateau et vice- vice-versa ; la fermeture de toutes les frontières à toutes les personnes par camion, bateau et avion sauf pour les frets ; l’interdiction de tout attroupement dans la ville de Kinshasa surtout dans les communes à grande agglomération ; la multiplication des points de lavage de mains un peu partout ; et la mise en place des services minimums au sein des services et institutions. Le président de la République en appelle à l’union sacrée de la Nation pour vaincre ensemble cette pandémie » souligne le journal

En exécution de la décision du chef de l’Etat, d’ores et déjà, tous les voyages de Kinshasa vers les provinces du pays et vice-versa, sont désormais interdits, écrit Forum des as

L’agence congolaise de presse dans sa livraison de ce mercredi relaie l’appele de Jean Pierre Bemba à la cohésion et à la solidarité nationale contre le COVID-19 en RDC.

« Le président du MLC, a salué les mesures déjà édictées par le gouvernement contre la pandémie du Coronavirus. »

Selon l’ACP, au regard du danger que présente le COVID-19, « ce dernier doit être considéré par tous comme une cause nationale et une priorité pour nous fédérer au-delà des tendances partisanes », souligne JP Bemba cite par l’ACP

Nécessité de production de la chloroquine, renchérit Actualite.cd. Le président Tshisekedi insiste sur l’urgence de produire une quantité industrielle de la Chloroquine.

En décrétant l’état d’urgence pour trente jours, écrit le site, Félix Tshisekedi a noté qu’il était urgent « que soit produite une quantité industrielle de la Chloroquine qui semble avoir montré son efficacité jusqu’à ce jour dans certains pays ».

Par ailleurs, ce media affirme que Le president, s’est montré très intéressé par la proposition de l’usine pharmaceutique PHARMAKINA installée à Bukavu, dans le Sud-Kivu.

La société, qui avait précédemment rendu public un communiqué en solidarité, relatif à la possibilité pour elle de produire des comprimés et des injectables de l’hydroxy chloroquine.

provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*