RDC- Covid-19 : le député national, Me Joseph Mukendi, est décédé

Dans un communiqué de presse rendu public hier, Augustin Kabuya, secrétaire général de l’udps se dit peiné par la disparition du bâtonnier Jean Joseph Mukendi, ancien conseiller politique de feu Étienne Tshisekedi. Le Bâtonnier et député national (élu de la circonscription de Mbuji-Mayi), Mukendi Wa Mulumba Jean Joseph, est décédé ce mardi 24 mars à 5 heures du matin à l’hôpital du Cinquantenaire.

Selon une source familiale, qui a confirmé le décès, ce haut cadre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) était allé en France pour un check-up et a, par la même occasion, contracté le Covid-19. « A son retour à Kinshasa, les difficultés respiratoires ont commencé et il est mort ce matin à 5h », a expliqué la personne.

Ce proche du feu Etienne Tshisekedi, fut, dans les années 1990, l’un de ses conseillers lorsqu’il fut elu Premier ministre par la Conférence Nationale Souveraine et siégeait encore comme élu national à l’Assemblée nationale pour le compte de l’UDPS.

« C’est une grande perte pour l’UDPS, pour la RDC et pour les gens qui ont mené le combat dans l’Opposition en particulier », a déploré Augustin Kabuya.

Pour le n°2 du parti au pouvoir, le député Mukendi « s’était radicalement rallié du côté des gens qui militaient pour l’État de droit dans notre pays », ajoute Augustin Kabuya, tout en précisant que le défunt a été « témoin de la création de l’UDPS, il a joué un rôle clé dans les différentes mutations de celui-ci. »!

Par ailleurs, le parti présidentiel qui demande aux combattants de garder une pensée pieuse en mémoire de l’illustre disparu, les appelle à suivre les directives données par le Chef de l’État et le corps médical afin de prévenir et bien lutter contre la pandémie du coronavirus ».

Député national élu de Mbuji-mayi aux élections de 2018, Jean Joseph Mukendi wa Mulumba est décédé mard des suites de coronavirus. Son corps a été lis en terme le même jour dans la stricte intimité.

Activiste de droit, maître Mukendi a aussi été président du collectif des avocats de Chebeya, le disparu président de la Voix des sans Voix.

Également Bâtonnier au barreau de Kinshasa/Gombe, il a, par ailleurs, été au front dans la défense des prisonniers politiques tels que Moise Katumbi, Jean-Bertrand Ewanga, Diomi Ndongala, Franck Diongo sous le régime de Joseph Kabila.

Selon des sources proches de l’INRB, l’illustre disparu est le troisième cas de décès causé par le Coronavirus en RDC.

provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*