RDC-Crash d’un engin apparenté au satellite à Buta : deux suspects dont un pakistanais aux arrêts

Les services de sécurité les ont appréhendés lorsqu’ils tentaient de récupérer les débris de cet appareil dans la forêt. Ils s’agit d’un congolais et d’un sujet pakistanais.

C’est le gouverneur de province Valentin Senga Paysayo qui l’annonce.

L’autorité provinciale qui s’est frayée un chemin pour se rendre sur le lieu de l’incident tôt le matin de ce mardi, indique que ces suspects sont entrain d’être verbalisés par le parquet pour aider les autorités à connaître davantage sur l’origine, l’identité, les propriétaires et les mobiles de cet appareil dans l’espace congolais.

« Nous avons déjà informé Kinshasa et toutes les dispositions sont déjà prises pour tirer cette affaire au clair. Ils ont lancé cet appareil sans nous informé. Tous avions été surpris », dixit M. Senga.

Rappelons qu’un pareil volant non identifié est tombé du ciel lundi 24 août, vers 13h, à côté d’un champ du riz, dans la localité Bulumakete, située à 6 km de la route nationale numéro 04 à 5 km de la ville de Buta. Ce sont les paysans ayant entendu le fort bruit produit et pris de panique qui sont accourus informer les autorités. cette machine est équipée des panneaux solaires, d’un sachet blanc comme une bâche, un infra rouge qui continuait à s’allumer. Chacun y est allé avec ses commentaires, les uns parlaient d’un satellite de communication ou d’espionnage et les autres d’un “ Google loon balloon”, développé par la société X dans le projet Google loon (Kenyan en Afrique) visant à développer l’accès à l’Internet dans les zones les plus reculées de la planète. C’est cette dernière hypothèse qui serait privilégiée.

In fine, seules les enquêtes des services aérospatiaux pourront aider à faire toute la lumière sur cet accident historique.


Oriental Info /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*