RDC : des équipes de riposte contre Ebola quittent Biakato et Mangina pour Beni

Plusieurs personnes engagées dans la riposte contre Ebola ont Biakato dans la province de l’Ituri et à Mangina au Nord-Kivu ont quitté ces zones à partir de vendredi 29 novembre. Ces départs sont effectués après une attaque simultanée du centre de traitement Ebola de Biakato et de la sous coordination de la riposte contre Ebola de Mangina. L’attaque de Biakato a couté la vie à trois personnes.

Les agents qui travaillent dans la riposte contre Ebola ont commencé à rejoindre la ville de Goma à bord d’un vol humanitaire de UNHAS à partir de l’aéroport de Mavivi.

Sans donner plus de précisions, les sources aéroportuaires parlent d’environ une centaine de personnes du ministère de la Santé et de certaines ONG engagées dans la riposte contre Ebola.

Le Directeur général de la riposte contre la maladie à virus Ebola, Dr Ahuka, indique que ces personnes sont traumatisées après les deux attaques simultanées par des hommes armés, dans la nuit de mercredi à jeudi des centres de traitement Ebola de Biakato et Mangina.

Selon lui, ces personnes ont demandé à quitter momentanément la zone pour se reposer.

Le Directeur général de la riposte contre Ebola au Nord Kivu et en Ituri assure toutefois que les activités se poursuivent à Biakato et à Mangina où les équipes locales sont maintenues sur le terrain.

Il sollicite un appui et une collaboration des populations de Biakato et Mangina pour permettre aux équipes de la riposte de travailler dans la sérénité et mettre fin à Ebola.

Okapi/Provinces26rdc

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*