RDC : des hommes armés tuent deux personnes à Djugu

Deux personnes ont été tuées et six autres enlevées jeudi et vendredi 6 septembre par des assaillants aux villages de Gutsi et Ndjaudha dans le territoire de Djugu (En Ituri). Ces attaques sont dues à l’absence des forces de l’ordre dans plusieurs localités, ont estimé des sources locales ; sollicitant le déploiement des éléments des FARDC et de la police pour dissuader les assaillants disséminés dans la région.

Les deux personnes tuées se trouvaient dans leurs champs au village Nongo, secteur de Banyari-Kilo. Subitement, elles ont été entourées par huit assaillants, selon des sources de sécurité.

Ces hommes armés ont pris en otage ces agriculteurs. Ils les ont emmenés au village de Gutsi, dans le secteur de Walendu Djatsi, où ils les ont exécutés.

Ce meurtre a suscité la colère de la population de Banyari-Kilo, dont sont originaires les victimes. Elle exige le déploiement des FARDC et des policiers sur l’axe routier Kilo-Kobu pour sécuriser les usagers des routes.

Huit autres assaillants, munis de fusils et d’armes blanches, ont fait incursion dans la nuit de vendredi à ce samedi 7 septembre au village de Ndjaudha, secteur de Walendu Djtasi.

Ils ont pillé des vivres et autres biens dans plusieurs maisons. Ils ont ensuite appréhendé quatre femmes et deux jeunes pour acheminer leur butin en brousse.

La population locale déplore l’absence des FARDC, qui justifie l’activisme de ces assaillants dans la zone.

De son côté, le porte-parole de l’armée en Ituri, lieutenant Jules Ngongo, signale qu’il y a des unités mobiles des FARDC pour déjouer les attaques ciblées des assaillants. Il demande à la population de collaborer avec l’armée pour lui permettre d’intervenir de manière prompte et efficace.

Radio Okapi/Provinces26.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*