RDC : Des journalistes sportifs kinois ont mis à jour leurs connaissances sur le football national

Une partie de la presse sportive kinoise a participé à un séminaire de renforcement des capacités sur le football en République Démocratique du Congo (RDC) sous le thème : Football congolais, historique, évolution et perspectives.

Durant deux jours, plusieurs thématiques ont été abordées dans ce sens allant du journalisme sportif à la gestion du football en RDC, en passant par l’arbitrage, les infrastructures ou encore la médecine sportive. Ces sous-thèmes ont été développés par des personnalités bien connues dans l’environnement sportif national.

Il s’agissait, entre autres, de Pierre-Célestin Kabala Muana Mbuyi (journaliste sportif), Emmanuel Kande (secrétaire national de la Linafoot et expert à la CAF), Eugène Kabongo Ngoy (ancien international congolais et 1er vice-président de la Linafoot), Olivier Safari Kabene (arbitre international), le docteur René Ngiebe Mubiala (1er vice-président du COC et directeur du Centre national de la médecine du sport), Frédéric Kitengie Kikumba (manager général du TP Mazembe) ou encore Roger Bondembe Bokanyanga (3ème vice-président de la FECOFA en charge des finances).

Le football congolais, dans son ensemble pour le moment, se porte bien au regard des résultats des clubs et des équipes nationales. Le gros problème se trouve au niveau de la gestion et la mise des moyens qui font cruellement défaut par le manque d’une stratégie adéquate liée clairement au sponsoring. C’est à ce niveau que les pouvoirs publics doivent intervenir pour donner un coup de pouce pour son évolution. Des efforts sont en train d’être fournis dans ce sens mais doivent être permanents et non occasionnels comme c’est maintenant.

Ce séminaire a été organisé sur l’initiative de James Katambwa Tshuka, journaliste à la chaîne de télévision Antenne A et correspondant de la chaîne sportive africaine Stad’Afric. Ce, avec la collaboration de la FECOFA.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*