RDC-Ebola de Biene : Dr Muyembe plaide pour la multiplication des investigations pour éviter que la maladie n’affecte l’Ituri

« Nous devons multiplier des investigations pour éviter que la maladie d’Ebola déclarée dans l’aire de santé de Biene dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu ne puisse pas affecter la province voisine de l’Ituri », a déclaré le directeur de l’Institut national des recherches biomédicales (INRB) Dr Jean-Jacques Muyembe. C’était mardi 1- février à la presse à Bunia alors qu’il était en transit vers la province voisine du Haut-Uele.

Selon lui, tout en citant le ministre provincial de la santé en Ituri, l’un des malades d’Ebola serait passé par Biakato dans le territoire de Mambasa. D’où il y a lieu de renforcer la surveillance du côté de l’Ituri :

« La maladie à virus Ebola a resurgi dans le Nord-Kivu. Il semble, d’après notre ministre de la santé, l’un des malades est passé par Biakato. Ce qui veut dire que nous devons pousser les investigations pour savoir exactement comment ça s’est passé et faire une surveillance renforcée dans Biakato et autour de Biakato »,

a indiqué Dr Jean-Jacques Muyembe.

« Les actions sont déjà là et nous, INRB, nous avons déjà envoyé les médicaments, notre molécule MAB 114. Et l’OMS a déjà envoyé les vaccins. Donc, les actions vont se faire très vite. Et cette surveillance ne s’arrête pas seulement au Nord-Kivu. Ça va s’étendre même en Ituri comme pendant les années de l’épidémie de 2018 à 2020 », a-t-il ajouté.

Radio Okapi/provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*