RDC/Ebola : l’Union Africaine va installer une équipe d’intervention rapide pour une riposte « efficace » (En plus de Fonds qui seront collectés)

L’Union Africaine, à travers son organe technique de prévention et lutte contre les maladies (AFRICA CDC), va installer une grande équipe composée des personnes expérimentées dans la lutte contre Ebola. Lesquelles devront intervenir rapidement et efficacement à chaque apparition de cette épidémie en RDC et dans la sous-région d’Afrique Centrale. 

Cette équipe fait partie de plusieurs actions de l’Union Africaine dans la riposte contre la maladie à virus Ebola en RDC.

Le Docteur Jean-Jacques Muyembe Tamfum, chef du secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte à la maladie à Virus Ebola (CMRE), a d’abord salué l’annonce d’un Forum de l’Union Africaine qui aura lieu le 2 décembre pour récolter le Fonds afin de renforcer la lutte contre Ebola.

Il a reconnu le soutien de CDC Afrique depuis le début de la 10ème épidémie avant d’annoncer la mise sur pied d’une équipe d’intervention rapide dans la riposte à Ebola. « CDC Afrique supporte 60 personnes de l’INRB qui sont impliqués dans la riposte sur le terrain. Le directeur de CDC Africa est venu nous annoncer que l’Union Africaine veut organiser un forum de récolte d’argent pour appuyer davantage la lutte contre Ebola. CDC Afrique va installer une grande équipe forte qui va rester ici en RDC utiliser ceux qui ont l’expérience d’Ebola pour être comme une équipe de riposte rapide. En cas d’une autre épidémie en RDC ou dans un autre pays de la sous-région, ils peuvent intervenir vite », a expliqué le Dr Jean-Jacques Muyembe. Pour sa part, M. Johnson Nkengasong, directeur du Centre africain de prévention et lutte contre les maladies (AFRICA CDC), a dit que le Forum du 2 décembre n’intervient pas en retard puisque c’est une collecte de Fonds qui va continuer et qui permettra de trouver des moyens pour une riposte bien adaptée à chaque épidémie.

« Le Forum n’intervient pas tardivement. Il faut peut-être souligner que lors de l’épidémie en Afrique de l’Ouest, l’Union Africaine avait convoqué un forum pour soutenir les pays qui étaient touchés. En plus, nous sommes à la 10ème épidémie d’Ebola en RDC. Selon nos estimations, il peut y avoir une 11ème épidémie. Donc nous ne voulons pas être dans une situation où on ne réagit que quand il y a une maladie. Nous voulons être dans la situation d’une réponse préparée. Nous pensons que nous avons tous les éléments pour apporter à chaque fois, une réponse efficace. Puisque imaginez-vous si on avait réagi très tôt devant la 10ème épidémie, nous ne serions pas là où nous sommes aujourd’hui. Nous pensons que ces efforts de mobiliser le fonds doivent continuer pour soutenir la riposte », a-t-il expliqué.

M. Johnson Nkengasong s’est réjoui de la modernisation de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) de la RDC avec les dons de l’ambassade du Japon en RDC. Ce qui permettra d’ériger le plus grand centre mondial de la lutte contre Ebola.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*