RDC : « En âme et conscience, j’ai refusé de signer la charte d’adhésion au FCC », (Lisanga Bonganga)

Déclaration faite par l’ancien ministre des Relations avec le Parlement a l’occasion d’une cérémonie organisée en son honneur à Faden House pour symboliser son retour dans l’opposition.Jean-Pierre Lisanga Bonganga a déclaré ce jeudi 12 septembre 2019 qu’il a refusé de signer la charte d’adhésion du Front Commun pour le Congo, « FCC », lorsqu’il était encore membre du gouvernement Tshibala.

« Nonobstant ma participation au gouvernement, j’ai tenu rester fidèle à notre idéal politique. C’est dans ce cadre qu’en âme et conscience et en toute responsabilité, j’ai refusé de signer la charte d’adhésion au FCC », a déclaré Lisanga Bonganga.

L’ancien ministre des Relations avec le Parlement a profité de l’occasion pour rendre hommage au sénateur Jean Philibert Mabaya, président du regroupement politique (ACC) dont il est membre, pour l’avoir accompagné tout au long de ce qu’il qualifie « d’épreuve de résistance ».

7sur7Jean-Pierre Lisanga Bonganga est sorti de son silence ce jeudi 12 septembre 2019.

Au cours d’une cérémonie organisée à Faden House à l’occasion de son départ du gouvernement, l’ancien ministre des Relations avec le Parlement, a affirmé que c’est Martin Fayulu qui avait remporté la présidentielle du 30 décembre 2018.

« Je viens de terminer mon mandat comme membre du gouvernement mis en place issu de l’accord de la Saint sylvestre…Je tiens à rappeler que la mission essentielle et fondamentale du gouvernement auquel j’ai pris part, était l’organisation des élections. Ces élections ont eu lieu et ont consacré comme tout le monde le sait, la victoire à la présidentielle de l’honorable Martin Fayulu Madidi », a déclaré l’ancien ministre des relations avec le Parlement, Jean-Pierre Lisanga Bonganga.

Dans la foulée, Lisanga Bonganga annonce qu’il sera devant la presse la semaine prochaine afin de dévoiler sa vision politique pour la République Démocratique du Congo.

Présent à cette cérémonie, Fidèle Babala, qui a représenté la coalition politique LAMUKA, a salué le retour de Lisanga Bonganga au sein de leur camp politique (LAMUKA).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*