RDC-Examen d’Etat au Sud-Kivu : certains chefs d’établissement en fuite avec l’argent, deux enseignants déguisés en élèves

Certains chefs d’établissement ont disparu avec tous les frais de participation et dossiers des élèves à Minova dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu, a indiqué ce mardi 31 août 2021 l’inspecteur principal provincial du Sud-Kivu 1, Joseph Diangienda. Il ajoute que deux enseignants déguisés en élèves (mercenaires) ont été arrêtés dans la salle, présentant les examens à la place de leurs frères à Idjwi.

À Minova, les élèves des trois écoles ont failli rater les épreuves faute de preuve de paiement des frais et autres dossiers scolaires.

Leurs préfets respectifs ont fui avec l’argent et n’ont même pas transmis les dossiers aux inspecteurs.

« On avait bloqué les enfants et j’ai donné l’ordre que tous les enfants soient libérés, et que l’on recherche le chef d’établissements qui a fui avec les frais de participation, qu’on fasse un mandat pour lui, mais que les enfants ne soient pas traumatisés », a expliqué Joseph Diangienda.

Il se réjouit que l’essentiel soit fait et que tous les enfants aient passé les épreuves.

« J’ai dit que l’on ne puisse rien demander à ces enfants. En attendant on recherche seulement le chef d’établissement fugitif », a poursuivi l’inspecteur principal provincial du Sud-Kivu 1.

Dans le territoire d’Idjwi, ce sont deux enseignants déguisés en élève et en uniforme qui ont été surpris en train de passer les examens à la place de leurs frères.

Ils sont entre les mains des services de renseignements locaux. L’Inspecteur Principal provincial dit ne pas être informé officiellement de ce cas.

Kongo-Central 2 : plus de 11.000 candidats finalistes dont 4.262 filles prennent part aux épreuves de l’Exetat 2021

Les épreuves de la session ordinaire de l’examen d’État édition 2021 ont démarré ce lundi 30 août. Dans la province éducationnelle du Kongo central 2, le chef de division unique des cataractes, Samuel Masumu, a donné le coup d’envoi dans la ville de Mbanza-Ngungu à l’école secondaire ITC Badika.

Environ 11.366 candidats finalistes dont 4.262 filles répartis à travers 43 centres d’examen de la province éducationnelle du Kongo central 2 prennent part à cette session ordinaire, renseigne le directeur provincial de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (Epst),  Lambert Mbadu.

« Par rapport à l’année dernière, la province éducationnelle du Kongo central 2 connait une diminution des candidats particulièrement des filles. Une baisse sensible des candidats filles évaluée à 11,9 % a été constatée. Ce phénomène est regrettable puisqu’il vient dans un contexte où le chef de l’État prône la promotion d’éducation de la jeune fille. Il nous revient de souligner que depuis bientôt deux ans, notre système éducatif évolue dans un contexte stressant, celui de la lutte permanente contre cette crise sanitaire qui a perturbé le fonctionnement harmonieux de notre système éducatif », a déclaré le chef de division de l’ESPT du Kongo central 2.

Il sied de rappeler que les candidats finalistes vont se rendre dans des centres d’examen pendant 4 jours pour ces épreuves de la session ordinaire. Concernant la première journée, c’est la culture générale qui était au programme.

La 55ème édition a enregistré 830.164 candidats au cycle long et 5.738 inscrits au cycle court pour toute la RDC.

Tshopo 1 : environ 15 000 finalistes participent aux épreuves de l’Exetat 2021

Environ 15.000 élèves finalistes 6.288 filles participent depuis ce lundi 30 août 2021 aux épreuves de 4 jours de la session ordinaire de l’examen d’État édition 2020-2021 à la province éducationnelle Tshopo 1.

D’après le directeur de la province éducationnelle Tshopo 1, Narcisse Mukekwa, le secteur de l’éducation a soutenu les efforts des autorités politico-administratives en respectant sans condition le réaménagement du calendrier scolaire et celui des évaluations de l’Examen d’État dans l’ensemble de la République démocratique du Congo touchée par le coronavirus.

La province éducationnelle Tshopo1 compte 50 centres dont 42 dans la ville de Kisangani et 8 autres à l’intérieur de la province Tshopo.


Radio Okapi /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*