RDC : « Félix Tshisekedi travaille jour et nuit pour que la paix revienne dans l’Est »(Kabuya au cardinal Ambongo sur la balkanisation)

Devant la presse le 3 janvier dernier, l’archevêque métropolitain de Kinshasa avait appelé à la mobilisation générale pour faire échec à ceux qui ambitionnent de balkaniser le pays. Après son séjour au Nord-Kivu, le 4ème cardinal de l’histoire de l’église catholique romaine de la RDC, Fridolin Ambongo, avait alerté sur le plan de balkanisation de la République Démocratique du Congo.

À l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS), les alertes du cardinal Ambongo ne sont pas vues d’un bon œil. Dans une mise au point parvenue à la Rédaction ce lundi 13 janvier 2020, Augustin Kabuya, secrétaire général du parti présidentiel, affirme que l’archevêque de Kinshasa joue le jeu des opposants politiques, au lieu de contribuer au développement du pays.

« Le cardinal Ambongo devra également savoir que son Excellence, monsieur le président de la République, Felix Tshisekedi n’est pas responsable de l’insécurité à l’Est du pays, notamment dans les deux Kivu. C’est une situation qu’il a héritée des régimes précédents mais il travaille jour et nuit pour que la paix revienne à l’Est de notre pays. Les programmes sécuritaires, militaires et les approches diplomatiques et pacifiques mis en place démontrent à suffisance que Fatshi béton va relever ce défi afin d’offrir à nos populations de l’Ituri, Béni, Rutshuru, bref toute la région, l’espoir de vivre dans un Congo  bénie de Dieu », a-t-il fait savoir.

« Aujourd’hui, tout le monde parle de Balkanisation, mais si nous rentrons dans l’histoire, par exemple, le cas récent du Soudan, ce sont les soudanais eux-mêmes qui ont voulu que cela se matérialise pour qu’on arrive au Soudan du Sud. Maintenant, je pose la question à l’évangéliste de Balkanisation le cardinal Fridolin Ambongo : Est-ce que vous avez eu l’information que nos frères de l’Est de la République Démocratique du Congo veulent avoir leur pays à part entière ? La réponse est Non! Ne cherchez pas à ternir l’image de nos frères et sœurs de l’Est du pays qui n’ont jamais voulu ça. Encore une fois, l’opinion doit savoir que le cardinal  Fridolin Ambongo avait son candidat et le Seigneur Dieu Tout-Puissant avait son candidat aussi qui s’appelle Excellence Félix Tshisekedi », conclut Augustin Kabuya.

Dans la foulée, le numéro deux de l’UDPS persiste et signe que même les populations de l’Est désapprouvent le plan de balkanisation de la République Démocratique du Congo.

Lors de la 17ème réunion ordinaire du conseil des ministres tenue le vendredi dernier à la Cité de l’Union Africaine, le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo avait déclaré que tant qu’il sera à la tête de l’État, la balkanisation de la RDC n’aura pas lieu.

Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*