RDC : Gabriel Mokia en liberté provisoire, après une semaine à Makala

Mercredi 4 décembre 2019, ce candidat à la dernière élection présidentielle, s’est vu relâché à la suite d’une demande de liberté provisoire accordée à ses avocats.Accusé pour attentat au meurtre à l’égard de madame Lisombo Poso, Gabriel Mokia s’est vu transféré à Makala le 27 novembre dernier après son audition au parquet de grande instance de la Gombe.

Après son relâchement, le président du MDCo déclare toujours être innocent et ce qui justifie sa mise en liberté provisoire.

Rappelons que les faits se sont produits vendredi 22 novembre 2019 vers 15h quand M. Gabriel Mokia Mandembo a failli écraser madame Lisombo Poso à l’aide de sa jeep blanche de marque Nissan, immatriculée 7426BB0, en face du bureau de détachement PCR de la Gombe, pour cause d’injures proférées par cette dame à son égard.

L’Avenir /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*